Mission impossible
2 décembre, 2009 @ 8:00 Caprices de Princesse

Depuis quelques jours, je me suis mise à la recherche d’ampoules à incandescence, en vue de me constituer un stock.

Pratiquement tous les magasins vendent désormais des ampoules basse consommation.

Je refuse de troquer mes ampoules actuelles qui font une si jolie lumière jaune contre des ampoules, si bonnes soient-elles pour la planète et si chères, et qui restituent une lumière blanchâtre toute moche  qui ne sied pas du tout à mon teint de Princesse.

Les défendeurs de la planète m’emmerdent.

Moi, j’aime la lumière jaune.
Jaune comme la lumière des bougies, jaune comme la lumière d’un feu de cheminée.

De plus, les ampoules dites basse consommation posent quelques problèmes :
- Leur recyclage, de par les composants électroniques et le mercure qu’elles comportent
- L’effet stroboscopique qu’elles génèrent
- Les rayonnements radioélectriques importants qu’elles émettent
Et cerise sur le gâteau, elles ne sont pas conçues pour être allumées et éteintes sans arrêt. Alors, au prix qu’elles coûtent, si on doit en acheter tous les quatre matins …
En fait, pour faire de vraies économies, nous allons devoir apprendre aux enfants de cesser d’éteindre la lumière en sortant d’une pièce … Déjà qu’ils mettent 12 ans avant d’intégrer quoi que ce soit, là, ils ne vont plus rien comprendre …

Ici, un lien sur une émission suisse qui a fait tester des ampoules basse consommation.

zzampoule.jpg

 

-boubaenlive
rss 3 réponses
  1. Alain
    4 décembre, 2009 | 9:02 | #1

    Alors là, se baser sur cette étude, chère Princesse, me fait un peu sourire.

    Quant à la lumière que tu décris, elle se base sur des ampoules d’avant 1990.

    Chez moi, il y a plus de 10 ans que l’ampoule la plus puissante fait 35 watts… et crois moi : rien de blafard, rien de ringard. Ce serait même, sans me venter, un intérieur très cossu et luxueux…

    Mébon, je ne peux pas t’empêcher de jouer le couplet du « j’suis contre », si facile à propager. Le changement et l’évolution ont toujours demandé plus d »efforts que la stagnation ou la négation.

    Si tu te donnais la peine d’essayer, tu remarquerais que certaines ampoules économiques démentent aujourd’hui chacun de tes arguments, et donnent même une lumière plus douce que les ampoules classiques de base. Quant à leur longévité, dues aux interruptions d’éclairage, tu te trompes à nouveau : des lampes économiques existent aujourd’hui pour supporter cet aléa, compensent l’effet du à la fréquence de 50 Hz, et cerise sur le gâteau, fonctionnent même sur variateur électronique.

    Je ne peux pas imaginer que quelqu’un qui fouille ses articles, les argumente aie tenu un propos aussi simpliste et dévastateur… Pas toi ! Tu l’auras compris, moi qui ne suis pas un écolo dans l’âme, je suis terriblement offusqué par une telle contre-vérité énoncée publiquement, qui ne fera que mettre de l’eau au moulin de tous ceux qui se servent de l’égoïsme comme prétexte d’une stagnation… Sans rancune.

  2. 4 décembre, 2009 | 16:56 | #2

    Alain,

    Alors, je file chez le pédicure et je reviens à toutes belles enjambées te faire part de mon expensive expérience sur le sujet.

    A tout’

    Boub

  3. 13 décembre, 2009 | 0:23 | #3

    Bon, en panne d’ordi toute la semaine et d’ailleurs, je le suis encore mais là ce soir, mon Man n’est pas là, alors je peux piquer le sien.

    Je reviens deux secondes sur les ampoules basse consommation pour répondre à Alain.

    Alors voici mon expérience : il y a deux ans, au boulot, nous avons récupéré un local pour y mettre des archives. Comme nous l’avions récupéré en douce, nous ne pouvions pas demandé aux services techniques de nous mettre de la lumière.
    Nous nous sommes donc débrouillées seules. Nous avons acheté 2 ampoules de marque OSRAM, basse consommation – puisque qu’on ne trouve plus que ça – et la lumière fut ! Lumière moche parce que beaucoup trop blanche à MON goût mais on y voyait clair et c’était bien le but de la manoeuvre. Et ainsi, si la Direction me chopait, je pouvais toujours avancer que j’avais quand même fait attention à la consommation électrique (peut-être que j’aurais eu qu’un blâme au lieu d’un renvoi …)

    Mais au bout de 4 jours, la première ampoule a claqué. Comme nous ne sommes que des filles, on ne s’est posé aucune question et nous avons installé une secomde ampoule qui a claqué au bout de 3 semaines. Lorsque je suis allée à la droguerie du coin pour acheter de nouvelles ampoules – mais pas les mêmes hein le vendeur ? – on m’a dit que c’était étonnant qu’elles aient claqué mais qu’effectivement ça pouvait arriver si on allumait beaucoup. Dans ce local il y a au bas mot 50 allumages par jour … Donc, j’ai racheté deux ampoules à filament (donc, les mêmes que ma mémé) et là TADAAA, ça fonctionne encore et la couleur est à MON goût.

    Donc, je ne sais pas si je stagne mais moi, tout ce que je demande c’est que ce soit beau et que ça marche et puis tant qu’à faire, que ça ne me coûte pas cher.

    Il est possible que j’aie eu une mauvaise expérience mais il y a eu néanmoins d’autres précédents. Et mon expérience n’est vieille que de deux ans.

    De plus de nombreux témoignages – plus ou moins scientifiques – ont rapporté que ces ampoules génèrent des ondes néfastes si on se trouve très près de la source de lumière. Ce qui peut être le cas pour une lampe de bureau ou de chevet.
    Cela dit, les ondes moi je m’en balance un peu car mon portable et mon ordinateur en font tout autant. Et quant à moi, des mauvaises langues disent que j’en dégagerais aussi de mauvaises …

    Par contre, ce qui me dérange, enfin dans le discours parce que dans la vraie vie, je m’en fiche aussi, c’est que ces ampoules contiennent du mercure. Or, en France on a interdit les thermomètres de ma mémé dans lesquels il y avait du mercure. Alors je dis qu’il faudrait s’entendre … Le mercure c’est le Mal ou pas ?
    Parce que dans une vie on jète combien de thermomètres ?
    Deux ?
    Un qu’on peut casser et le deuxième que tes enfants balancent quand tu meurs because les ingrâts ne veulent pas le récupérer parce que c’était à la vieille … et que c’est crado et tout ça …
    A mon sens, dans une vie on jettera beaucoup plus d’ampoules basse consommation qui contiennent du mercure que de thermomètres.

    Si je n’aime pas la couleur restituée par ces ampoules, je dois avouer que très dernièrement je me suis fait la réflexion qu’elles éclairaient bien plus.
    Devant chez moi, les lampadaires d’un côté de la rue ont été équipés de nouvelles ampoules. C’est vrai (mais je n’ai jamais dit le contraire) que ça éclaire mieux les trottoirs mais je persiste à penser que la lumière est moche.
    Oui mais ça éclaire mieux !! Oui mais c’est moche !!! Pêut-être, mais c’est mieux pour les piétions et surtout pour les automobilistes qui du coup, voient mieux lesdits piétons !! Oui mais quand même, c’est laid !! Bref, c’est ce qui est pourri dans la vie hein ? C’est qu’il n’y a rien de parfait. Ca doit être pour ça que je stagne, mais tant que je ne croupis pas, je me dis que ce n’est pas très grave.

    Voilà, c’était juste la réponse que je voulais faire à ton comm Alain, mon fidèle lecteur à l’humour que j’apprécie tant.

    Maintenant et pour finir, je ne crois pas avoir écrit dans un quelconque article que je détiens la vérité vraie (quoique … non … je suis sûre de ne jamais l’avoir écrit même si je l’ai souvent pensé…).
    On a le droit de ne pas être d’accord avec moi et on a même le droit de l’écrire.
    Alors évidemment, je n’ai aucune rancune et j’ai même apprécié ton intervention qui aura éclairé (ce que je suis drôle …) les quelques lecteurs de ce blog.

    Amicalement
    Boub

Laisser un commentaire

sarita |
annee2009 |
Welcome on Tlcpost |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | laurearnoux
| elle
| Un regard différent sur l'A...