Plaisir en solitaire
24 octobre, 2009 @ 8:00 J'aime

Hier soir, j’ai passé la soirée seule chez moi. Non, je n’ai pas été larguée – comme on disait lorsque j’étais jeune – c’est juste que mon mâââri est parti pour un concours de boules dans le Macônnais et si tout va bien, il ne rentrera que dimanche soir.  

J’aime bien ces soirées passées seule.
Je ne suis pas certaine que j’apprécierais autant si c’était tous les soirs, mais de temps à autre c’est agréable.

En sortant du travail, je suis allée me promener à la Madeleine pour y faire des courses.
Les soirs où je suis seule, j’aime manger sur le pouce et même directement dans le plat, parce que c’est encore meilleur et comme ça pas de vaisselle…

J’avais entendu parler d’une épicerie italienne qui avait, paraît-il, de très bons produits. Des produits bons comme là-bas …

Cette épicerie est à peu près aussi grande qu’un oeuf. Trois clients peuvent y tenir à l’intérieur, à partir du quatrième, on fait la queue dehors.

Déjà, si tu ne sais pas que c’est une épicerie, tu n’y entres pas car de l’extérieur, rien ne te l’indique. C’est vrai que sur la minuscule vitrine, on voit d’innombrables paquets de pâtes et gâteaux secs de toute genre mais à vrai dire, ça ne donne pas du tout envie d’y entrer.    
 
Le vendeur est un gentil jeune homme qui passe son temps à chanter sur toutes les chansons diffusées sur RTL. Lorsqu’il n’y a plus de musique, il continue de chanter a cappella et ne s’arrête que pour demander au client ce qu’il souhaite.
L’attente est un peu longue, car le jeune homme est un peu charrieur et bavard (quand il arrête de chanter) mais la perspective de manger toutes ces bonnes choses adoucit notre peine.

Les produits viennent tous d’Italie et sont livrés une à deux fois par semaine.

J’ai acheté du jambon de Parme et de la mortadelle, coupés en tranches ultra fines. C’était à tomber tellement c’était bon.
J’ai aussi craqué pour de la burratta. Pour ce qui ne connaissent pas ce fromage, c’est juste une tuerie (surtout pour les hanches). En fait, c’est comme de la mozzarella en plus crémeux, parce qu’il y a de la crème fraîche à l’intérieur. On le manque sur du pain avec un filet d’huile d’olive (de la bonne hein ?) ou à la petite cuillère avec un peu de poivre.

Bon évidemment avec ce menu à 4000 calories, je vais devoir éliminer un peu. Si le temps s’y prête j’irai peut-être faire une petite marche en forêt cet après-midi.
A moins que j’opte pour un tour aux galeries lafayettes car c’est le dernier jour des 3J et ce serait sacrilège, pour quelqu’un comme moi, de rater ça. 

Au fait, pour les parisiens, voici l’adresse de cette charmante épicerie où vous trouverez, charcuteries, fromages et pâtes fraîches de très bonne qualité et pas cher, ce qui ne gâche rien.
Coopérativa Latte Cisternino : 37 rue Godot de Mauroy 75009 Paris

En face, au numéro 34, vous trouverez un marchand de thé. Cette boutique nouvellement ouverte est un petit restaurant ou un salon de thé, en fonction de l’heure. Ils ont une sorte de moelleux au chocolat qui se conserve longtemps et qui n’est pas mauvais du tout.

zzfiat.jpg

-boubaenlive
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

sarita |
annee2009 |
Welcome on Tlcpost |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | laurearnoux
| elle
| Un regard différent sur l'A...