Tête de Suisse
5 octobre, 2009 @ 10:19 J'aime pas,Ma life

Hello les enfants,

Ayé, je suis rentrée de mon périple suisse.

Il a fait un temps absolument merveilleux. Un super soleil et des températures très agréables pour un mois d’octobre.
Côté météo, la riviéra suisse n’a vraiment rien à envier à la nôtre.
D’un point de vue beauté des paysages, j’ai une très nette préférence pour la suisse.
Quand à la qualité des prestations et la douceur de vivre, la Suisse remporte encore la palme.

J’ai vraiment passé un très bon séjour. J’ai plein de choses à vous raconter, je vais commencer par mon voyage France/Suisse.

Allez, c’est parti : 

Pendant que je fumais une cigarette sur le quai en attendant mon train j’observais, certainement d’une façon trop appuyée, des types qui en contrôlaient d’autres.
Ils avaient l’air (ceux qui contrôlaient) d’individus lambdas (comprenez, habillés comme des nazes) mais avec des gueules de con. Genre flic en civil quoi !
Je me disais que franchement, ils abusaient de contrôler les sacs de ces jeunes gens qui, eux, avaient, une bonne tête.

Parmi ces contrôleurs de gens honnêtes il y en avait un qui avait un air tout à fait désagréable, enfin encore plus que les autres…
Je me demandais quand il allait se décider à venir me contrôler a mon tour, vu qu’il ne pouvait pas ne pas s’être aperçu qu’il avait une tête qui ne me revenait pas du tout
(quand je regarde les gens en affichant sur ma face de Princesse indignée un air de mépris évident, on ne peut pas se tromper).
Je n’ai pas attendu longtemps.

Il s’est approché de moi et a sorti de sa poche une carte en me précisant (des fois que je ne sache pas lire) qu’il appartenait aux services des douanes françaises.
Histoire de l’emmerder un peu et pour lui montrer qu’il ne m’impressionnait pas du tout (et aussi que je savais lire), je lui ai pris le bras afin qu’il maintienne sa carte en l’air suffisamment longtemps pour me laisser le temps de vérifier, moi aussi, son identité.
Une fois mon cinéma terminé il a pu commencer le sien.

Lui : Vous allez  ou ?
Moi : A Vevey.
Lui sans flair : Vous êtes suissesse ?
Moi,fière comme un pou d’ avoir une tête de suissesse : non mais j’aimerais bien.
Tête de con : Vous transportez des devises de plus de 10.000 € ?
Tête de suissesse : non mais là encore, j’aimerais bien pouvoir le faire.
Tête de gland : Vous restez combien de temps a Vevey ?
Moi, tête renfrognée : Je rentre lundi.
Lui, tête je suis né pour t’emmerder : Vous restez 4 jours alors.
Moi, tête je suis née insolente: C’est pareil non ?
Lui, avec son air je suis petit et moche mais j’ai du pouvoir : Puis-je voir votre carte d’identité et me présenter votre sac ?
Moi, avec mon air, ce n’est pas beau d’être revanchard : Puis-je m’y opposer sans risquer de louper mon train ? Je vous en prie Monsieur. Et puis, c’est le moment, je l’ai rangé ce matin.

Cette tête de con  n’était manifestement pas habitué aux sacs des dames,  il a fallu que je lui explique comment ouvrir une simple poche à pression et aimantée. En plus la poche en question me semblait relativement petite pour pouvoir y cacher 10.000 €

Lui qui se demande Tin, comment ça se referme cette merde : Merci Madame, bon voyage.
Moi avec mon air qui dit ça y est, tu t’es fait plaisir ? :              
(comprenez, je n’ai pas répondu et je l’ai toisé en écrasant ma cigarette avec la même classe que Gréta Garbo)

Et son collègue a pu me rendre ma carte d’ identité qu’il avait conservée le temps du cinoche de pseudo contrôle (ils avaient certainement peur que je ne m’enfuie en laissant mes bagages Lancel qui coûtent la peau …).

Ce que j’en pense : Alors, qu’on paye des gens à contrôler je ne sais pas trop quoi, ce n’est pas très grave mais qu’on prenne au moins des gens sympa et avec du flair.
Parce qu’en 5 minutes j ai vu 4 personnes contrôlées et manifestement aucune ne semblait sortir de devises. D’ailleurs, en ce moment, l’actualité nous explique que les devises feraient plutôt le trajet inverse (la peur du gendarme sans doute). 

Je sais bien qu’ils font leur boulot mais je trouve cette suspicion gratuite très inconvenante.

zzdouanierfernandraynaud.jpg

-boubaenlive
rss 2 réponses
  1. Alain
    6 octobre, 2009 | 12:05 | #1

    Excellent :)

    Tu as de la chance d’être une princesse. Moi, pour si peu, on m’aurait embarqué.

    Ils n’ont rien dit pour le sex-toy au fond de ton sac, aux couleurs milka ?

    Bonne journée.

    Alain

  2. 6 octobre, 2009 | 16:10 | #2

    Alain,

    Oui, tu te rends compte ? Les gueux contrôlent les Princesses maintenant. Quel monde ….

    Effectivement, des fois il vaut mieux ne pas trop faire le malin. Ils sont souvent plus forts que nous à ce petit jeu là.

    Arghhh, qui t’a dit que j’avais planqué un truc au fond de mon sac ?? :-))

Laisser un commentaire

sarita |
annee2009 |
Welcome on Tlcpost |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | laurearnoux
| elle
| Un regard différent sur l'A...